D’INTERET TOURISTIQUE

Torre Ercilla

Cette casa torre est le plus ancien bâtiment civil conservé à Bermeo. Elle est située sur le vieux port, dans un endroit stratégique d’où vous pouvez voir et observer à la fois le port et l’horizon marin et la vie du port. Elle a été construite à la fin du XVe siècle et son but était, semble-t-il, celui du logement, bien que les épais murs qui l’entourent lui donnent l’apparence d’un refuge.

En 1944 elle fut nommée monument et, quelques années plus tard, le Conseil Provincial de Biscaye l’acheta. Elle a été réhabilitée et depuis 1948, s’y trouve le musée du pêcheur.

Le bâtiment est le berceau de la famille du poète Alonso Ercilla Zúñiga, qui est né et a grandi à la cour du roi, puis a pris part à l’invasion de l’Amérique du Sud. Il a maintenu des liens étroits avec Bermeo. Si bien que dans « La Araucana », une collection de vers racontés magistralement à propos de la guerre contre les Mapuches du Chili ou les Araucans, il fait une dédicace à Bermeo, en tenant compte de ses origines familiales.

“Mira Bermeo, cercado de maleza,
Cabeza de Bizkaia, y sobre el puerto
Los anchos muros del solar de Ercilla,
Solar antes fundado que la villa”
Plus d’information sur le musée
torre ercilla

Cloitre et Eglise de San Francisco

Le couvent de San Francisco de Bermeo est le plus ancien de Bizkaia. Les seigneurs de Bizkaia, le Comte Tello et son épouse Juana de Lara donnèrent l’ordre de le construire en 1357. Pendant des siècles, le couvent subira de nombreuses modifications. En 1842 il fut transformé en caserne, en 1843 en prison, en 1882 en école et en 1886 en tribunal. Depuis 1928 jusqu’aux inondations de 1983, le cloître a également été utilisé comme marché. Aujourd’hui, l’ensemble se compose de l’église, du cloître et d’une partie du couvent complètement transformés.

Le cloître constitue l’élément le plus important. Il s’ouvre sur le patio central par des arcs en ogive soutenues par des piliers décorés par trois petites colonnes. Les quatre coins ont un arc surbaissé soutenu par des consoles décorées de motifs figuratifs: des moines priant, chantant ou prêchant

Les visiteurs sont admis pendant la célébration des messes.
Horaire des messes :
Du lundi au samedi : 7 h 30, 9 h et 19 h.
Les dimanches et jours fériés: 9 h, 12 h, 13 h.
Le cloître est ouvert tous les jours (entrée libre) : de 9 h à 20 h.
CLAUSTRO-BERMEO

Le vieux port

C’est le port de pêche traditionnel de la ville, où les maisons de pêcheurs conservent leur tracé et leur forme médiévale. On y trouve la plus ancienne fontaine de Bizkaia, construite à la fin du XVIème siècle.

Les maisons sont construites sur la falaise, adossées contre la roche du terrain et avec une pente raide. Ce sont des maisons qui atteignent de grandes hauteurs, avec de larges ouvertures sur la façade sud avec des balustrades forgées en bois remplaçant les fenêtres et balcons anciens. Contrastant avec les peintures blanchies à la chaux, les menuiseries étaient peintes de couleurs vives, verte parmi les plus courantes, et il n’y a pratiquement aucun échantillon à Bermeo.

La fontaine de « Tres cantos » est la plus ancienne fontaine conservée de Bizkaia. Elle possède trois blasons très flous: le blason central, le blason impérial (aigle à deux têtes de Charles Quint), celui de gauche portant l’emblème de la seigneurie sous la coquille et celui de droite les armoiries de la ville de Bermeo. Elle est sèche depuis longtemps, ses tuyaux et ses piscines sont perdus.

Bermeo puerto

Eglise Santa María

Elle a été construite lorsque la grande Eglise de Santa María de la Atalaya est tombée en ruines, au cours des années 1820 à 1866, au centre du village.

L’église de Santa María est l’une des œuvres les plus importantes de l’architecture néoclassique de la Biscaye. Le portique néo-classique de la façade principale est impressionnant.

L’église a un plan en croix latine, avec une abside semi-circulaire et deux tours attachées à la façade principale. La partie centrale est recouverte d’une coupole à huit casques. À l’intérieur, le retable principal et ceux des angles sont de grande qualité. La sculpture de l’Assomption de Notre-Dame est romaine, probablement réutilisée de l’ancienne église de la Atayala, œuvre de Martín Basabe.

Chaque mois d’août, l’Église organise une semaine consacrée à la musique internationale, profitant de son orgue majestueux et de la grande acoustique que favorise sa voûte.

Les visiteurs sont admis pendant la célébration des messes.
Les dimanches et jours fériés à 12 h.
iglesia-santa-maria-bermeo

Portal de San Juan

L’arc de San Juan est le seul sur pied des sept qui à l’origine formaient l’enceinte médiévale. Les portes communiquaient le village avec les routes principales. Le portail de San Juan est ainsi nommé pour être celui qui mène à l’ermitage de San Juan de Gaztelugatxe. C’était l’arc principal avec un mur, car au dessus se trouve un bâtiment en forme de tour.

La porte date du XIVème siècle et elle est ouverte par un arc réduite à l’intérieur du village, tandis que vers l’extérieur elle a un arc en ogive. Entre les deux se trouve la fente à travers laquelle on baissait la porte qui fermait la village. Au-dessus de l’arc réduit se trouve une niche avec l’image de San Juan.

Selon la légende, San Juan Bautista serait arrivé en trois pas depuis le port de Bermeo à l’ermitage de Gaztelugatxe. Chacun d’eux a laissé une marque, le premier d’entre eux peut s’observer sous l’arc du portail de San Juan.

puerta de san juan

Tala

Impressionnant point de vue situé dans la partie supérieure de la villa. De là, vous pouvez voir, depuis l’île d’Izaro jusqu’au cap Matxitxako. Par temps clair, vous pouvez même apercevoir les montagnes de Lapurdi. Chaque tour de guet avait son propre gardien, choisi par la confrérie des pêcheurs, et qui devait remplir les fonctions suivantes: prévisions météorologiques, observation et situation des baleines et des poissons, ainsi que donner des informations sur les navires arrivant au port.

Le parc est un endroit calme, qui respire la paix. Au cours de l’été, on célèbre certaines fêtes populaires: à la mi-août, on cuisine le marmitako avec du thon blanc frais et lors des fêtes patronales, on célèbre le sukalki eguna ou journée du ragoût, avec beaucoup de monde.

Dans le même parc tourné vers la mer, vous pourrez vous arrêter pour contempler la magnifique sculpture réalisée par le sculpteur Nestor Basterretxea à l’égard du peintre Benito Barrueta, tous deux de Bermeo.

atalaya-mirador

Eglise Santa Eufemia

C’est la plus ancienne église de Bermeo et elle a la particularité d’être une église « juradera » (votive), où les seigneurs féodaux ont juré les fueros. Elle a probablement été construite au XIIIème siècle et reconstruite à la fin du XVème siècle. Située entre les deux ports de Bermeo, elle est connue comme l’église du port. Quant à son style architectural, il est de style gothique, avec une seule nef, avec le chœur à une extrémité et l’abside polygonale à l’avant, avec deux chapelles latérales. Sa tour a été érigée en 1783, avec une coupole ornée de pinacles, d’après le dessin du maître Gabriel Kapelastegi.

Les visiteurs sont admis pendant la célébration des messes.
Les jours ouvrés : à 12 h.
Les dimanches et jours fériés : à 13 h.
santa-eufemia-bermeo

Sculptures

De nombreuses sculptures pouvant être admirées jalonnent tout le parcours touristique de la ville. La plupart d’entre elles sont signées par l’artiste Nestor Basterretxea, né à Bermeo : la série « Cosmogonie basque » dans le parc Lamera, l’œuvre colossale du nom d’« Olatua » située dans le port, un ensemble de 5 stèles travaillées par l’artiste, dans le cloître d’un couvent de franciscains, mais aussi le monument en hommage à Benito Barrueta dans le parc de la Atalaya, figurent parmi quelques-unes de ses œuvres. Du côté des autres artistes, on remarquera aussi « La laitière », « Les vendeuses de poisson », et l’ensemble « Ya viene » (en français, « Il arrive ») du sculpteur local Enrique Zubia, « Le retour » de Castro Solano, « Xixili », un personnage de la mythologie basque…

esculturas-nestor-basterretxea-bermeo