PATRIMOINE RELIGIEUX

Chapelles, calvaires, vía crucis, églises… l’architecture religieuse est abondante et diverse en Urdaibai. La religion est unie à l’art et au paysage, pour créer des sites monumentaux dignes d’être admirés.

Eglise de San Andrés

Cette église renferme une extraordinaire voûte en bois sculpté et polychromé qui lui a valu le titre de Chapelle Sixtine de l’Art Basque. Ce grand toit en bois, sans supports centraux et avec des croisillons complexes, est orné de peintures représentant un monde symbolique complexe: masques, cigognes, crânes, chevaliers et monstres ne sont que quelques exemples de ceux que nous trouverons mélangés parmi des figures purement catholiques. Elle a été construite au XVIe siècle pour remplacer une autre église médiévale, sur un versant du quartier d’Elexalde, à Ibarrangelu. Elle est facilement reconnaissable à sa tour, surmontée d’une sculpture du Sacré Cœur de Jésus.

San andres de ibarrangelu

Santo Tomás

Sur une colline, depuis laquelle vous pourrez voir une grande partie de la municipalité, se trouve cette église monumentale, arrêt obligatoire depuis des siècles des pèlerins du Chemin de Santiago. L’église abrite l’un des plus importants chœurs baroques de Bizkaia, et son portique est considéré comme l’un des meilleurs du genre en raison de son sol dallé. Comme la plupart des portiques, il conserve la table du parvis « Txopitel-arria » ou « fidèle-arria » où les affaires de la municipalité étaient résolues au cours des siècles derniers,.

Santa Katalina

C’est une carte postale. La beauté des environs, son emplacement stratégique, juste à l’entrée de l’estuaire, ainsi que la beauté simple du bâtiment, forment une photo idyllique. La chapelle date du XIXème siècle, c’est un bâtiment de transition entre le gothique et la Renaissance. Les murailles entourant la chapelle sont d’anciens vestiges du fort de la même période. Un joli sentier qui part du port de Mundaka vous amène facilement à l’endroit.

Iglesia Santa Katalina

Cloitre de San Francisco

C’est l’un des plus anciens de Bizkaia. Sa construction a commencé en 1357 sur ordre du comte Tello et de son épouse Juana de Lara, mais les travaux ne furent achevés qu’à la fin du XVIe siècle. L’ensemble est formé par l’église, le cloître et une partie du couvent complètement transformé, mais le cloître est l’élément le plus important. Il s’ouvre sur le patio central par des arcs en ogive soutenues par des piliers décorés par trois petites colonnes. Les quatre coins ont un arc surbaissé soutenu par des consoles décorées de motifs figuratifs: des moines priant, chantant ou prêchant.

Fait curieux, il fut un temps où le marché de Bermeo était célébré au cloître.

Claustro Bermeo

San Pedro et San Pablo de Ibarruri

Chapelle gotique (S. XV-XVI) considérée comme l’un des temples les plus intéressants du gothique rural de Bizkaia. Nous la trouvons dans la municipalité de Muxika. On remarque son portail en arc pointu orné de différents motifs et figures de guerriers. Elle dispose aussi d’un fronton qui a été construit sur les ruines de l’ancienne église qui a été incendiée.

San Lorenzo

Située dans le quartier de l’île de Bekoa, dans la municipalité de Gautegiz Arteaga, cet ermitage du XVIe siècle conserve sur l’un de ses murs une fenêtre préromane du XIe siècle, sculptée dans un seul bloc de pierre. A l’extérieur, un autel de pierre témoigne de l’importance des ermitages, autrefois lieu de rencontre pour la communauté ou de célébration de fêtes. Les vues sur l’estuaire sont exceptionnelles